Le Temple de la Forme / Blog / Blessures, pathologies

La hernie (types de hernies)

Les différents types de hernie

Blessures, pathologies
Publié il y a plus de 3 ans
132 visualisations
La hernie (types de hernies)

On désigne par hernie la saillie d’un organe ou d’une partie d’organe, le plus souvent l'intestin, qui est sorti de la cavité qui le contient habituellement (l'abdomen) à travers un orifice naturel ou accidentel de la paroi abdominale. A travers cet orifice, on voit apparaître des parties d’intestin (souvent de l’intestin grêle) ou des tissus adipeux qui viennent former une bosse derrière la peau.



Les différentes hernies




Hernie épigastrique ou ventrale : La hernie épigastrique ou ventrale est généralement visible au-dessus du nombril, mais peut aussi être visible sous le nombril légèrement à gauche ou à droite. Cette hernie est habituellement sans symptôme. Elle est causée par la relative faiblesse de la paroi abdominale au niveau de la "ligne blanche" qui sépare les corps musculaires du muscle grand droit de l'abdomen. Cette forme de hernie est plus commune chez les hommes âgés de 20 à 50 ans.

Hernie fémorale ou crurale : Ce sont principalement les femmes âgées qui sont affectées. La grossesse peut également favoriser la hernie fémorale chez la femme jeune. On la retrouve au niveau des aines. L'intestin grêle descend sous le ligament inguinal, le long de l'artère fémorale, là où elle passe de l'abdomen à la cuisse. Il peut se produire un étranglement à ce niveau ; c’est souvent à ce moment que la hernie est décelée. Ce type de hernie est souvent petite et peu douloureuse.

Hernie incisionnelle : La hernie incisionnelle (ou cicatricielle) se localise dans un endroit où il y a eu une incision (opération chirurgicale). La cicatrice jeune et/ou mal refermée offre une résistance moindre et l'intestin peut alors y créer une ouverture et s'y infiltrer.

Hernie inguinale : Cet endroit, lieu de passage de vaisseaux sanguins et du cordon spermatique, est la partie faible de cette région de la paroi abdominale où se produisent la plupart des hernies.
Suite à l’anatomie spécifique du sexe masculin, les hommes sont environ neuf fois plus concernés que les femmes. Chez la femme, l'intestin grêle passe par le ligament rond et fait une saillie dans les grandes lèvres.

Hernie ombilicale : La hernie ombilicale est beaucoup plus fréquente chez les jeues enfants. Cette hernie est souvent présente dès la naissance et est causée par une faiblesse congénitale du nombril. Elle se ferme spontanément dans les premières années de vie de l'enfant. Une hernie ombilicale est un phénomène physiologique chez l'enfant jeune, ce n’est pas une maladie.

Il existe d'autres formes de hernies (hernies diaphragmatiques, hernies abdominales latérales et autres formes de hernies à l’intérieur de l’organisme) mais elles sont plutôt rares et malheureusement difficiles à déceler.

différents types de hernies





Causes et facteurs de risque




Les hernies congénitales et les hernies ombilicales sont dues à la faiblesse de certaines parties de la paroi abdominale. Celle-ci n’atteint en effet sa pleine stabilité qu’à la fin de la première année.

Les hernies acquises se forment par la dilatation progressive de la musculature du ventre alors que la peau qui la recouvre reste intacte ce qui est dû à une distorsion entre la solidité des couches musculaires (disposition) et la pression interne de la cavité abdominale (facteur de réalisation).

Disposition: La solidité de la paroi abdominale est diminuée d’avance en cas de faiblesse du tissu conjonctif constitutionnelle. Les varices, la cellulite, les articulations trop facilement étirables et les pieds plats sont d’autres signes possibles de cette prédisposition. Le surpoids, l’amaigrissement forcé, mais aussi la rapide prise de poids et certains processus de dégradation dus à l’âge peuvent prédisposer à la formation des hernies.

Facteurs de réalisation : ce qui leur est commun c’est le fait qu’il se produit à l’intérieur de la cavité abdominale une augmentation de pression périodique exerçant une surcharge sur les structures déjà affaiblies, par ex. en cas de constipation, de surcharge pondérale, de toux chronique, d’hypertrophie de la prostate, de travaux très durs (port de charges lourdes) et durant la grossesse. Avec chaque quinte de toux, il se produit comme une explosion augmentant la pression dans la cavité abdominale. En cas d’hypertrophie de la prostate et de constipation chronique, la surpression est provoquée par des poussées massives et répétées lors de la miction et de la défécation. Une violence venue de l’extérieur ou un forçage unique peuvent provoquer une hernie si l’organisme y est prédisposé et qu’il existe déjà une certaine fragilité de la paroi abdominale.



Les symptomes



Des douleurs lancinantes peuvent se produire à l’endroit de la perforation (orifice herniaire) en particulier lors d’efforts corporels, de toux ou de la défécation et ceci avant l’apparition de la protubérance.

La hernie apparaît à l’extérieur comme une saillie de la paroi abdominale. Elle peut être permanente ou n’apparaître qu’en station debout ou en cas d’effort. Elle disparaît habituellement en position allongé ou simplement par pression de la main. La disparition spontanée du contenu d’une hernie dans la position couchée et sa réapparition en station debout sont des signes évidents d’une hernie inguinale. Chez les hommes, une hernie peut parfois descendre dans les bourses (scrotum); on parle alors de hernie inguinoscrotale.
Suite aux poussées continues depuis l’intérieur du contenu de la hernie, cette dernière peut grandir mais malheureusement pas guérir spontanément.



Complication



L’étranglement viscéral est la principale complication et la plus dangereuse. Elle se produit toujours de manière subite. La tuméfaction herniaire ne se laisse plus refouler à l’intérieur de la cavité abdominale, elle fait très mal, devient une enflure pâteuse et rougit. Si des anses intestinales sont incarcérées et étranglées, il se produit une occlusion intestinale.


étranglement herniaire





Prévention



La prévention consiste à garder un poids corporel normal, à éviter la constipation chronique et à éviter à la musculature de la paroi abdominale des efforts inhabituels trop importants. Pour l'adepte de la musculation, il s'agira d'augmenter graduellement ses charges d'entraînement et notament dans le cadre des exercices qui occasionne une pression intra-thoracique très importante (squat, presse, soulevé de terre, développé nuque, ...).

Il est à noter qu'un amaigrissement important et trop rapide peut également favoriser la formation des hernies.



Traitement



Une hernie, quelle qu’en soit la localisation, nécessite chez les jeunes et les adultes une intervention chirurgicale ; il faut donc consulter le médecin. L’opération consiste à replacer le contenu de la hernie dans la cavité abdominale, à fermer l’ouverture et à renforcer la paroi abdominale.
Dès que l’on soupçonne un étranglement, il faut agir en urgence car les tissus étranglés ne sont plus irrigués par le sang et risquent de se nécroser.



Après l'intervention



Après une opération d’une hernie Il faut attendre au moins quatre semaines avant de refaire des efforts corporels, ensuite recommencer doucement un entraînement sportif léger (natation). Ce n’est qu’au bout de trois mois environ que la paroi abdominale opérée retrouve sa solidité maximale. Jusque là, il est recommandé de ne pas porter plus de dix kilos à la fois. Si la réparation de la hernie a été réalisée par voie laparoscopique (filet synthétique appliqué depuis l’intérieur), la stabilité de la paroi sera acquise un peu plus tôt, mais là encore, il faut du temps pour qu’un filet en matière synthétique s’implante solidement et que le tout guérisse. Il est donc déconseillé de se lancer dans des démonstrations de fitness ou des performances sportives après une laparoscopie, ceci pendant plusieurs semaines.

Administrateur du site, + de 10000 cours donnés, et au moins autant de contributions dans le forum depuis la création du site, il y a près de 20 ans !
Coach Sportif diplômé d'état
Rubriques
Anatomie
Outils
Quelques utilitaires pratiques : calculateur de calories, test de Vo2max, détermination des plages de fréquence cardiaque optimales, ...
Mieux connaître
Mieux connaître son corps pour améliorer ses performances ou sa forme physique
FitNews
L'actu du fitness et du site
Les tuyaux du coach
Mythe ou réalité ?
Beaucoup d'infox circulent dans le domaine de la Forme : produits miracles, ... L'oeil du pro pour avoir des vraies infos !
Nutrition
Conseils pratiques en nutrition, l'alimentation et l'hydratation du sportif
Maigrir
Pour celles et ceux qui veulent perdre du poids durablement
Programmes d'entraînement fitness
Exemples de programmes d'entraînement fitness pour ceux qui souhaitent modeler leur corps et améliorer leurs capacités cardio vasculaires
Entraînement cardio
Conseils, programmes et méthodologie de l'entraînement cardio vasculaire pour augmenter son Vo2Max ou simplement être en Forme
Programmes d'entraînement cardio
Exemples de programmes et de plans d'entraînement cardio vasculaires afin d'améliorer ses capacités d'endurance ou son VO2Max.
Stretching, étirements
Exercices d'étirement et d'assouplissement expliqués pour les différents groupes musculaires
Musculation
Conseils, actu, matériel
Méthodes musculation
Les principales méthodes de musculation. Exemples et conseil de mise en oeuvre.
Débuter en musculation
Débuter en musculation avec les bons conseils, les bonnes informations
S'entraîner à la maison
Conseils pratiques pour un entraînement efficace à la maison
Exercices sans matériel
S'entraîner à la maison sans matériel
Exercices pour les abdominaux
Exercices pour les pectoraux
Exercices pour les muscles des épaules
Exercices pour les cuisses et les fessiers
Exercices pour les muscles du dos
Exercices pour les triceps
Exercices pour les biceps
Exercices pour les muscles adducteurs
Muscles de l'intérieur des cuisses
Exercices pour les muscles moyens et petits fessiers
Muscles abducteurs, situés à l'extérieur de la hanche
Exercices pour les muscles de l'avant-bras
Exercices pour les mollets
Blessures, pathologies
Traumatologie, blessures et pathologies liées à la pratique sportive
Séniors
Conseils pour une pratique sportive adaptée aux séniors et pour apporter de la vie aux années
Informations générales
Informations concernant le fonctionnement du site
Récemment commenté