Le Temple de la Forme / Blog / Blessures, pathologies

L'entorse de la cheville

Diagnostic et traitement des différents types d'entorse de la cheville

Blessures, pathologies
Publié il y a plus de 3 ans
192 visualisations
L'entorse de la cheville

L'entorse de la cheville est la pathologie la plus courante chez le sportif, elle se rencontre dans tous les sports et à tous les niveaux de pratique. L'entorse externe (atteinte des ligaments externes de la cheville) représente plus de 90% des entorses de cheville.


Diagnostic :

La cheville vient de se dérober au cours d'une activité sportive ou parceque vous avez simplement raté une marche. Si l'incident a eu pour effet de faire subir à l'articulation de la cheville un mouvement l'emmenant au delà de ses possibilités anatomiques, il s'agit bel et bien d'une entorse.
L'importance de la douleur et l'apparition plus ou moins rapide d'un oedéme au regard de la maléole externe sont autant d'éléments permettant de se faire une première idée du niveau de gravité de celle-ci mais seul un diagnostic médical rigoureux, radios à l'appui, permettra de déterminer la gravité exacte de l'entorse. Celui-ci fera également état d'éventuelles complications ( fractures, déchirures ligamentaires, luxations des péroniers latéraux, atteinte du cartilage de croissance chez l'enfant, etc..).

 

Anatomie :

la stabilité de l'articulation tibio-tarsienne (cheville) est assurée par 2 systèmes:
1. Passif : ce sont les ligaments et la capsule articulaire.
2. Actif : ce sont les muscles péri-articulaires, notamment les péroniers latéraux qui passent en arrière de la malléole externe.

 

 

Physiologie :

le système ligamentaire n'a pas uniquement pour fonction le maintient passif de l'articulation, mais il contient des capteurs destinés à l'équilibre de l'articulation en donnant des renseignements sur la position spatiale de celle-ci aux muscles qui jouent ainsi leur rôle de stabilisateur actif grâce à leurs contractions ou relâchements : c'est la proprioception. La perte de cette proprioception suite à une entorse grave est responsable d'une instabilité secondaire donc de récidives, d'où l'importance de la rééducation.

 

Soigner une entorse :

Immédiatement : refroidir l'articulation avec de la glace (celle-ci ne sera pas placée directement au contact de la peau) ou au moins de l'eau froide ( freine le développement de l'oedéme, effet antalgique) et surélever la cheville.
Le plus rapidement possible : se diriger vers un médecin (ou les urgences) de façon à subir des examens complémentaires. Il n'existe en effet pas deux entorses similaires donc pas de traitement standardisé. Chaque cas a ses exigences propres (sport, niveau, échéances, âge de la personne, activité professionnelle, gravité de l'entorse, ...) dont il conviendra de tenir compte pour définir le traitement approprié.

 

Le déroulement des opérations :

Dans la plupart des cas il faudra lutter les premiers jours contre l'œdème grâce à l'application de glace, la pose d'une contention, et la mise au repos de la cheville. En dehors de l'enfant, l'immobilisation plâtrée est de moins en moins utilisée car source de raideurs articulaires, fonte musculaire, douleurs résiduelles et perte importante de proprioception sans oublier une reprise plus tardive non adaptée aux sportifs.
Les ligaments externes se situant au regard de la malléole externe, il n'y a pas lieu d'immobiliser la cheville dans son ensemble. Seul le mouvement responsable de l'entorse et qui met en tension les ligaments latéraux externes doit être immobilisé. L'appui du pied au sol est possible en l'absence de fracture osseuse et les mouvements de flexion-extension de la cheville ne mettent que très peu en tension les ligaments externes, la marche est donc autorisée mais protégée.
Cette protection à la marche des ligaments externes peut se faire grâce à la réalisation de strapping bien effectués et renouvelés (au plus tous les 3 jours) , la pose d'une résine souple, ou encore le port d'une attelle amovible. Ce type de protections offrent l'avantage d'une cicatrisation dynamique et permettent de conserver une mobilité articulaire et musculaire.
Des séances de kinésithérapie seront presque toujours nécessaires pour aider à la cicatrisation, à la re-tonification des péronniers latéraux et retrouver une propriocéption satisfaisante (permettant d'éviter les récidives).

 

Conseils :

Ne pas sous-estimer la gravité de ce que l'on aura souvent tendance à appeler à tort une "simple foulure".
Ne pas poursuivre son activité comme si de rien était pour "aider la douleur à passer" ... Elle ne passera pas ! ... et va même s'amplifier lorsque l'articulation va refroidir.
Faire les séances de kiné préscrites par votre médecin, et ce même si vous n'avez plus mal ! Une entorse n'est jamais bénigne, et une entorse mal soignée est source de récidive. Il vous faudrait alors repasser par ce que vous venez d'endurer ...
Clichet d'une entorse de cheville grave au troisième jour : la pésence d'une ecchymose témoigne du saignement interne ligamentaire.

 

Administrateur du site, + de 10000 cours donnés, et au moins autant de contributions dans le forum depuis la création du site, il y a près de 20 ans !
Coach Sportif diplômé d'état
Rubriques
Anatomie
Outils
Quelques utilitaires pratiques : calculateur de calories, test de Vo2max, détermination des plages de fréquence cardiaque optimales, ...
Mieux connaître
Mieux connaître son corps pour améliorer ses performances ou sa forme physique
FitNews
L'actu du fitness et du site
Les tuyaux du coach
Mythe ou réalité ?
Beaucoup d'infox circulent dans le domaine de la Forme : produits miracles, ... L'oeil du pro pour avoir des vraies infos !
Nutrition
Conseils pratiques en nutrition, l'alimentation et l'hydratation du sportif
Maigrir
Pour celles et ceux qui veulent perdre du poids durablement
Programmes d'entraînement fitness
Exemples de programmes d'entraînement fitness pour ceux qui souhaitent modeler leur corps et améliorer leurs capacités cardio vasculaires
Entraînement cardio
Conseils, programmes et méthodologie de l'entraînement cardio vasculaire pour augmenter son Vo2Max ou simplement être en Forme
Programmes d'entraînement cardio
Exemples de programmes et de plans d'entraînement cardio vasculaires afin d'améliorer ses capacités d'endurance ou son VO2Max.
Stretching, étirements
Exercices d'étirement et d'assouplissement expliqués pour les différents groupes musculaires
Musculation
Conseils, actu, matériel
Méthodes musculation
Les principales méthodes de musculation. Exemples et conseil de mise en oeuvre.
Débuter en musculation
Débuter en musculation avec les bons conseils, les bonnes informations
S'entraîner à la maison
Conseils pratiques pour un entraînement efficace à la maison
Exercices sans matériel
S'entraîner à la maison sans matériel
Exercices pour les abdominaux
Exercices pour les pectoraux
Exercices pour les muscles des épaules
Exercices pour les cuisses et les fessiers
Exercices pour les muscles du dos
Exercices pour les triceps
Exercices pour les biceps
Exercices pour les muscles adducteurs
Muscles de l'intérieur des cuisses
Exercices pour les muscles moyens et petits fessiers
Muscles abducteurs, situés à l'extérieur de la hanche
Exercices pour les muscles de l'avant-bras
Exercices pour les mollets
Blessures, pathologies
Traumatologie, blessures et pathologies liées à la pratique sportive
Séniors
Conseils pour une pratique sportive adaptée aux séniors et pour apporter de la vie aux années
Informations générales
Informations concernant le fonctionnement du site
Récemment commenté